Toute la mémoire du monde, Festival International du Film Restorée à La Cinémathèque du 27 novembre au 2 décembre 2012 / fr

Pour sa première édition, le festival propose plus de 40 séances à travers trois sections de programmation (Hommage à la Film Foundation de Martin Scorsese – Restaurations et incunables – Les débuts du cinéma sonore 1900-1932), ainsi que des ateliers, conférences, tables rondes, ciné-concerts et démonstrations. De nombreuses restaurations sont présentées en France pour la première fois: All That Jazz de Bob Fosse (1979), Au feu les pompiers ! de Mi los Forman (1967), Chantage d’Al fred Hitchcock (1929), Le Cadavre vivant de Fedor Ozep (1929), Déchéance de Clarence Brown (1925), L’Évadée d’Arthur Ripley (1946), Je suis un fugitif d’Alberto Cavalcanti (1947), Le Joli Mai de Chris Marker et Pierre Lhomme (1962), M de Joseph Losey (1951), Misère au borinage de Joris Ivens et Henri Storck (1933) ou la version sonore de Solitude de Paul Fejos (1928). En partenariat avec Fonds Culturel-Franco Americain

Dossier de presse

www.cinematheque.fr